13

15

17

Ulrich von Schroeder

Thangka : peintures tibétaines 

Le premier tableau représente le mandala Pancharaksa Devi des 56-déités de la série Vajravali (13). La principale divinité au centre est Mahapratisara, l'une des Pancharaksa ou « cinq protectrices ». Ces déesses protègent contre différents dangers, tels que les maladies, les démons, les péchés et toutes sortes d'animaux sauvages. Bien qu'ils ne soient pas identifiés par des inscriptions, les divinités et les enseignants représentés dans le registre horizontal supérieur commémorent la lignée de transmission. Cette thangka du 15e siècle appartient à la tradition Sakya fortement influencée par l'art népalais. De nombreuses peintures Sakya ont été réalisées par des artistes Newar du Népal. 

    Nila-Vajravidarana, une forme de Vajrapani, est représenté au centre d'un thangka qui aurait été découvert dans l'une des grottes situées dans les falaises au-dessus du fleuve Jaune au nord-est du Tibet (Qinghai) (14). Ce thangka est un exemple de la culture tibétaine Kokonor et date du 13e siècle. Stylistiquement, cette peinture montre une forte influence de la tradition Pala du Nord-est de l’Inde. Il existe également des similitudes avec les peintures découvertes à Khara-Khoto, un ancien avant-poste de la frontière Tangut du royaume Xi Xia. 

    La tâche de protéger le bouddhisme contre ses adversaires est confiée à un groupe de divinités connues sous le nom de dharmapala, ou « protecteurs de la loi religieuse ». Shri-Devi, la déesse gardienne en chef du panthéon bouddhiste tibétain, compte parmi ces divinités pour la plupart courroucées. L'une de ses formes, peut-être Dhumavas Shri-Devi, ou la « dame vêtue de fumée », est la déesse principale au centre de la troisième thangka datant du 14e siècle (15). Conformément à ce que l’on attend d’elle, elle est représentée sous un aspect féroce et brandissant des armes. Elle est entourée de vingt-deux déesses qui l'accompagnent, dix-huit d'entre elles figurent dans les deux registres inférieurs. Au sommet figure une lignée de Vajradhara avec six maîtres et une divinité. 

    La thangka illustrée ci-dessous raconte l'histoire de la vie de Shakyamuni, le bouddha historique. Il y est représenté assis à l'intérieur du stupa Mahabodhi à Bodhgaya dans le nord de l'Inde (16). C'est ici que le Bouddha en devenir a atteint l'illumination. L'histoire de sa vie commence dans le coin supérieur droit et se déroule dans le sens des aiguilles d'une montre. Dans les registres verticaux, directement situés sur des deux côtés du Bouddha, sont représentés les seize arhats, les premiers disciples ordonnés, ainsi que le disciple laïc Dharmatala. Debout à droite et à gauche du Bouddha se trouvent ses disciples préférés, Maudgalyayana et Sariputra.  

    Un petit thangka rappelle le culte de la Tara blanche par Ripumalla, souverain du Khasa Malla de l'ouest du Népal et du Tibet occidental, accompagné par l'un de ses fils, le prince Samgramamalla ou le prince Pratapamalla (17). Le roi Ripumalla, peint ici dans une attitude humble, est identifié grâce à l'inscription sanskrite en écriture devanagari située au bas du tableau. Il s'agit de l’unique thangka étudié pouvant être attribué au royaume de Khasa Malla sur la base d'une inscription. On peut supposer que les artistes Newar de la vallée de Katmandou travaillaient pour les clients du royaume de Khasa Malla, comme le montrent également ces statues en métal (21).

    Cette rare peinture sur soie du dixième Karmapa Chöying Dorje (1604–1674) représente, au centre, le bouddha Shakyamuni accompagné de ses deux principaux disciples, Sariputra et Maudgalyayana (18). Au premier plan, on distingue trois fidèles dans une attitude respectueuse, faisant face à trois musiciens dans l'autre coin de l’image. Dans les coins supérieurs se trouvent un Karmapa à chapeau noir et un Shamarpa à chapeau rouge, peut-être Chöying Dorje et son professeur Chökyi Wangchug, le sixième Shamarpa. Alors que ses sculptures reflètent clairement sa fascination de toujours pour les statues du Cachemire, ses peintures sont fortement influencées par les traditions chinoises. 

 

 

13.  Mandala de Pancharaksa. Tibet ; 15e siècle

       Détrempe sur coton. 52 x 45 cm

14.  Nila-Vajravidarana. Nord-est du Tibet (Kokonor) ; 13e siècle

       Détrempe sur coton. 64 x 51 cm

15.  Dhumasvas Sri-Devi. Tibet ; 14e siècle

       Détrempe sur coton. 72 x 51 cm

16.  Histoire de la vie du bouddha Shakyamuni. Tibet ; 14e siècle

       Détrempe sur coton. 69.5 x 59.5 cm

17.  Le roi Ripumalla et la Tara Blanche. Khasa Malla ; 14e siècle

       Détrempe sur coton. 29.8 x 24.8 cm

18.  Le bouddha Shakyamuni par le 10e Karmapa Chöying Dorje ; 16e siècle

      Détrempe sur soie. 64 x 51 cm

14

16

18

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières informations sur le musée et les événements qui y sont organisés.

Logo MeG noir-blanc.jpg
Logo AMCF.jpg
VMS-AMS-Logo.jpg
  • Facebook
  • Instagram